Questions / Réponses

Questions / Réponses

Nous avons répertorié une liste de questions qui nous sont souvent posées, veuillez les consulter avant d'appeler le secrétariat.

Pour entrer en filière CFC, le concours est obligatoire quelque soit la provenance du candidat. Le concours a lieu en février.

 

Oui, car il faut être admis-e en CFC pour pouvoir entrer dans la filière maturité professionnelle. Si vous êtes admis-e en CFC et que vous remplissez les conditions d'admission en maturité professionnelle intégrée, vous serez, si vous vous êtes inscrit-e dans cette voie, enclassé-e en filière MPi.

 

Non, mais il est conseillé de ne pas lâcher prise après avoir obtenu une place en CFC à l’ETML. D'autre part, il ne faut pas oublier qu'un certain nombre d'élèves changent d'orientation. Si c'est le cas, il se peut que la nouvelle formation choisie exige le certificat de fin d'études. Nous recommandons aux élèves qui échouent leur dernière année d'effectuer un redoublement pour obtenir leur certificat.

 

Oui, nous devons vérifier que toutes et tous les jeunes inscrits en MP obtiennent leur certificat à fin juin pour les VP et leur certificat ainsi que les conditions d'accès à la maturité professionnelle pour les VG.

Si ce n'est pas le cas, elles ou ils ne sont plus admissibles en MP et sont intégrés à la classe CFC.

 

Celle ou celui qui obtient le Certificat et rompt le contrat signé avec l’ETML pour aller au gymnase a “occupé inutilement” une place qu’un-e autre jeune aurait peut-être fortement voulue. Les frais d'inscription resteront à sa charge car il y a rupture du contrat.

 

Les réponses sont envoyées environ 3 à 4 semaines après le concours. Les jeunes admissibles ou “ viennent ensuite ” sont ensuite convoqué-e-s à un entretien entre 2 et 5 semaines après le concours.

Les tests ne sont pas visibles. En cas de refus, la lettre de réponse contient un certain nombre d'informations concernant les tests. Une demande écrite peut être faite pour obtenir des compléments d'informations. Le nombre de candidat-e-s ne permet malheureusement pas aux responsables de répondre par téléphone à chacun-e.

 

Non. Les jeunes sont classé-e-s par rapport aux candidats d’une même volée de concours.

 

Non, les dates de stages sont ouvertes quelques semaines après la rentrée scolaire.

 

Non, dans le dossier "Information aux candidat-e-s à l'admission", qui complète le dossier de “ Demande d’admission", il y a quelques exemples d’exercices du test. Vous trouvez également des exemples des différents tests sur le site internet orientation.ch

 

Non, il n'y a pas d'écolage pour les élèves résidant en Suisse qui suivent une formation initiale. Les élèves frontalières ou frontaliers payent un écolage de 1200 fr. par semestre.

 

Oui, l'écolage s'élève à 360 fr. par semestre pour les étudiant-e-s résidant en Suisse et à 1200 fr. par semestre pour les étudiant-e-s frontalières ou frontaliers.